Interview I

Interview d'une femme au foyer née en 1919
 
La qualité du son n'est pas très bonne donc voilà l'interview noir sur blanc.
 

- Madame, que pensez-vous de la place de la femme par rapport à ce que vous avez vécu dans votre vie ?

 

 

- Je n’ai pas vécu une bonne vie moi. La femme à la maison, le mari allait travailler et je m’occupais de mes enfants et je n’étais pas toujours bien heureuse.

 

 

- Donc vous pensez que la condition de la femme est beaucoup mieux qu’avant ?

 

 

- Bien sûr, y’a un grand changement maintenant!

 

 

- Par rapport au mariage aussi, vous vous êtes mariée tôt?

 

 

- Oui, je me suis mariée tôt, j’avais 16 ans.

 

 

- Vous avez pu choisir votre mari ?

 

 

- C’est-à-dire que je ne sortais pas, j’avais 16 ans, je n’ai pas connu d’autres hommes.

 

 

- Donc c’est par vos parents que vous avez connu votre mari ?

 

 

- Oui, il est venu à la maison.

 

 

- Et l’indépendance par rapport à votre mari, c’était comment?

 

 

- Quand on était marié on ne sortait pas, on n’avait pas les moyens, et puis mon mari comme il était pénible, et puis jaloux! Il ne fallait pas sortir!

 

 

- Et une fois que vous avez été mariée, vous avez eu vos enfants tout de suite ?

 

 

- Ah bah oui, il ne voulait pas faire attention !

 

 

- Il n’y avait pas de moyen de contraception ?

 

 

- Y’avait rien et puis on était logé petit.

 

 

-Donc vous n’aviez pas d’intimité ?

 

 

- Non ! Et comme il avait souvent bu un canon, quand je pouvais l’éviter, je le faisais.

 

 

- Il était violent quand il buvait ?

 

 

- Il fallait rien lui dire sinon … pan. Tout ce que je te dis là, c’est toute ma vie

 

 

- Vous n’aviez pas pensé au divorce ?

 

 

- Ah non, je n’aurais pas divorcé, je serais retournée chez ma mère mais je n’aurais pas divorcé.

 

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site